Accompagnement de l'épilepsie

En bref, qu'est-ce-que l'épilepsie ?

L’épilepsie est une maladie chronique caractérisée par la survenue de crises épileptiques. Ces crises traduisent un dérèglement soudain et transitoire de l’activité électrique du cerveau.

Ces crises peuvent avoir lieu dans différentes régions du cerveau et se traduisent par divers symptômes. En fonction de la localisation et du rôle des cellules cérébrales touchées, on observe des crises ayant des manifestations différentes. Ces différents types de crises peuvent être divisés en deux grands groupes : les crises généralisées et les crises partielles.

Les crises généralisées affectent l'ensemble ou une grande partie du cortex cérébral. Elles se caractérisent la plupart du temps par une perte de conscience et des secousses musculaires répétées.

Les crises partielles n'impliquent qu'une partie limitée du cerveau, et se caractérisent généralement pas des "absences", des pertes de contact.

En raison des multiples facettes que peuvent prendre les crises, de leur âge de survenue, de leur évolution et surtout de leurs diverses causes, on ne parle pas d'une épilepsie mais des épilepsies.

L'épilepsie chez l'enfant

L'épilepsie revêt chez l'enfant des formes dont la gravité est très variable. Il peut s'agir :

  • de formes rares mais assez sévères, pouvant être associées à une composante génétique et/ou à une anomalie cérébrale :

    • le syndrome de West et le syndrome de Dravet qui apparaissent dès les premiers mois du nourrisson,

    • le syndrome de Lennox-Gastaut : maladie cérébrale apparaissant entre 2 et 6 ans, qui ralentit le développement de l’enfant et provoque des troubles comportementaux et mentaux.

  • d'une forme fréquente et bénigne : l’épilepsie-absence.

Elle survient souvent entre 5 et 7 ans, plus particulièrement chez les filles. Ici, le trouble se manifeste par des absences de quelques dizaines de secondes, dont l’enfant n’a pas mémoire, et s’accompagne de modifications motrices très discrètes. Ces crises peuvent se répéter de nombreuses fois au cours d’une même journée.

Cette épilepsie disparaît souvent à l’adolescence ou chez l’adulte jeune.

Convulsions liée

à un épisode fébrile

2 à 5% des enfants souffrent

dans leurs années de vie

de convulsions

liées à un épisode fébrile.

Il s'agit en général

d'un épisode

unique et bénin.

Les autres troubles liés à l'épilepsie

Les personnes épileptiques développent parfois des troubles associés à ceux liés à l'épilepsie.

Malgré les progrès réalisés dans la connaissance et le traitement de ce trouble, il est souvent difficile à assumer par les personnes concernées, avec un risque de dépression ou d’anxiété.

D’autres conséquences psychologiques apparaissent parfois, à savoir :

  • une altération des capacités de concentration et de la mémorisation ;

  • des difficultés scolaires (troubles des apprentissages) ou professionnelles ;

  • chez l’enfant (à tout âge), des troubles du caractère, voire un retard provisoire de langage ;

  • en cas d’épilepsie importante, des séquelles intellectuelles.

Les traitements antiépileptiques au long cours sont susceptibles d’avoir des effets secondaires : fatigabilité, somnolence, tremblements, prise de poids...

Comment éviter la survenue de nouvelles crises d'épilepsie ?

Pour prévenir de nouvelles crises d'épilepsie, veillez à :

  • bien suivre votre traitement anti-épileptique, car les interruptions sont à l'origine de la survenue de crises d'épilepsie ;

  • éviter la consommation de substances excitantes ;

  • avoir des repas à heures fixes, sans en sauter ;

  • pratiquer une activité physique régulière, en tenant compte des risques éventuels qu’elle peut présenter (parlez-en à votre médecin traitant) ;

  • dormir suffisamment ;

  • éviter les états de stress physique ou psychique, en aménageant si nécessaire vos conditions de travail (avec le médecin du travail) ;

  • éviter une stimulation sensorielle excessive en limitant l’exposition à des lumières excessives émises par les jeux vidéo, les lumières clignotantes ou la télévision, en cas d’épilepsie déclenchée par une hyperstimulation lumineuse (5 % des cas).

Que puis-je faire pour vous ? En quoi consiste mon programme d'accompagnement ?

Je précise avant tout que mon accompagnement n'a absolument pas vocation à remplacer ou supprimer votre traitement médical en cours.

Comme je l'ai rappelé plus haut, l'épilepsie a de multiples causes et de multiples symptômes. Il existe donc une très grande variété de traitements médicaux.

Pour ma part, par le biais de ce programme, mon souhait est de vous aider à :

  • apaiser votre mental

  • gérer au mieux vos "après-crises"

  • accueillir le plus positivement possible toutes les émotions qui peuvent vous submerger

  • mettre en place certaines habitudes afin de vivre plus sereinement votre quotidien

  • améliorer votre vitalité et votre hygiène de vie, en agissant notamment sur l'alimentation, l'activité physique, la prise en charge émotionnelle.

 

Cela a permis à nombreux de mes clients de voir des effets très positifs sur le nombre et la durée de leurs crises !

D'ailleurs, je suis moi-même la première personne a l'avoir testé :)

La force de mon suivi réside dans le fait de créer VOTRE programme personnalisé, rien qu'à vous.

En première séance, nous allons faire un état des lieux en profondeur, en abordant tout d'abord votre "historique" (et je ne parle pas uniquement de poids), vos atouts, ce qui vous freine.

Nous allons étudier "votre terrain", qui va nous aiguiller (avec d'autres paramètres) sur ce qui va vous convenir ou non. Cette séance dure entre 1h30 et 2h...nous allons avoir des choses à nous dire !

Grâce à mon programme, une réelle transformation va être opérée, grâce aux profonds changements que vous allez mettre en place.

Tout cela, vous l'aurez bien compris, doit se faire progressivement, sur la durée.

Il faut donc compter entre 6 et 9 mois de transition pour pouvoir intégrer de nouvelles habitudes saines pour votre organisme.

En vous inscrivant à mon programme, vous bénéficierez d'un suivi d'un an : 1 séance par mois pendant 6 mois, puis une séance à 9 mois et la dernière au bout d'un an.

Vous avez donc 8 séances pour optimiser votre hygiène de vie et vos habitudes au quotidien pour vivre plus sereinement avec votre épilepsie.

Chaque personne étant différente, tous mes conseils vont VOUS être adaptés, tout comme mes types de prise en charge.

 

Ainsi, je vais pouvoir vous proposer bien-sûr des conseils en naturopathie, mais également des séances de sophrologie ou de réflexologie par exemple.


Mon but est de trouver VOTRE programme, en proposant les outils les plus pertinents pour vous !

En plus de ces séances, vous bénéficierez gratuitement d'outils pratiques, notamment différents documents visuels à imprimer, pour toujours avoir l'essentiel sous les yeux.

Il est possible de réaliser les séances à mon cabinet, à votre domicile (il faudra compter les frais kilométriques en plus, voir mes CGV) ou à distance (par Zoom ou par téléphone).

En fin d'accompagnement, vous serez capable, en toute autonomie :

  • de reconnaitre les aliments à privilégier / à limiter (voire supprimer)

  • de continuer à appliquer toutes les actions mises en places et intégrées durant votre suivi

  • de reconnaitre les émotions lorsqu'elles surviennent, et d'agir en conséquence pour les accueillir et les gérer au mieux

  • de mieux vous connaitre : connaitre vos points forts, vos limites, les situations qui vous sont stressantes ou inconfortables

  • d'avoir une relation plus apaisée avec votre épilepsie et avec vous même !

Pour bénéficier de votre suivi personnalisé pendant un an, soit 8 séances, je vous propose ce programme au tarif de 440€ !

Un paiement en 4 fois (maximum) est possible, par Carte Bleue (si domicile ou cabinet), chèque ou Paypal.

Vous avez des questions ? Je vous invite à me contacter, par téléphone ou par mail.

 

A très vite !


 

​Vous avez une impossibilité ? 

Merci de décommander au moins 48h à l’avance.

Les consultations ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. En revanche je vous invite à vous rapprocher de votre mutuelle, car certaines proposent une prise en charge.

 

TVA non applicable : article 293 du BCGI

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now